BLACK LE MARTYR -2 (chien de Ponthoile).

Publié le par Eliane LECUYER

BLACK 1 100 2988

UNE MARCHE BLANCHE EST ORGANISEE EN MEMOIRE DE BLACK

Le dimanche 5 février 2012 à Ponthoile.

14 heures place de l'église.

_____________________________________ 

Stupeur et incompréhension...

  Je ne peux qu'exprimer ma stupeur, et mon incompréhension à la suite du délibéré de ce matin qui clot la lamentable affaire du chien martyr de Pontoile.

   Il y a un mois, le tribunal avait reconnu la cruauté !! ce jour, les actes sont requalifiés en abandon.

   Ou y a-t-il ABANDON ? C'est justement CE QUE NOUS REPROCHONS A CE TRISTE INDIVIDU ?? NE PAS AVOIR EU AU MOINS le courage d'abandonner son chien au refuge à quelques kms seulement du lieu de torture:

Même, le jeter sur la route aurait au moins laissé une chance à cette pauvre bête !!

Si ce n'est pas de la cruauté? c'est du SADISME !!!!

 Il s'est repu de la souffrance de son chien en le privant d'espace, de companie, de soins, en le maintenant en vie pour prolonger le supplice et s'en repaître sans doute dans un esprit de vengeance absurde !!! qu'une bête ne peut pas comprendre, ces 3 années ou Black a du subir la longeur des jours, la canicule sous les toles et le froid rigoureux de l'hiver 2010 !!!

 Ce n'est pas de la cruauté? c'est du sadisme d'avoir cloué des planches sur la fenêtre pour accentuer la réclusion!!! qu'a-t-il compris Black, QUE POUVAIT IL COMPRENDRE.  

   CE N'EST PAS DE LA CRUAUTE de l'avoir laissé hurler 10 nuits sans s'émouvoir ? sans aller le soulager !! mais il est vrai qu'il ne pouvait pas aller le voir dans son réduit, puisqu'il en avait laissé rouiller le cadenas et la porte dans ses gonds, DEPUIS et qu'il a fallu une bêche aux gendarmes pour ouvrir le matin de la mort !!!

   Ce qui me stupéfie, c'est l'incohérence entre les conclusions des 3 audiences précédentes et le délibéré !!

   Il est vrai que financièrement ce sadisme non reconnu frappe tout de même financièrement mais ce n'est pas sur ce plan que nous nous plaçons !! pour nous, ce n'est pas une question de finances mais une question de valeur et d'éthique !! et de reconnaissance de la sensibilité animale.

--------------------------------------------------------------------------------- 

L'affaire a été requalifiée en acte d'abandon d'animal. (pffffffffffffff........)

- 1 mois de prison avec sursis.

- 3000 euros d'amende.

- et 500 euros pour chaque partie civile: 500 x 5 = 2500 euros

- et 150 euros au titre de l'article...MARTYR

_________________________________________       

   L'audience au pénal a eu lieu à Amiens le 14 décembre, 5 avocats étaient présents pour l'accusation; le notre, celui de 30 millions d'amis, celui de la fondation Bardot, celui de la fondation Lamarre et celui pour la défense des animaux.

   Le juge est un JEUNE juge... Il a re-cité tous les faits et dépositions, et pendant toute l'audience, il a été extrèmement attentif au dossier et à tout ce qui s'est dit..

  La procureur générale est aussi une JEUNE FEMME... et elle a requis PLUS (de prison!) que 2 des 4 parties civiles..

  En face Mtr CREPIN avocat de la défense, le seul argument: on s'occupe plus des "4 pattes que des 2 pattes"!...

   Et il n'y a pas matière "a en faire tout un plat médiatique" que pouvait-il dire d'autre? un avocat est tenu de défendre son client et il doit trouver un argument !!! "LA COUR" NE SERA PAS DUPE !... les parties civiles demandent ensemble 5000 euros de dommage !..

   L'affaire est mise en délibéré le 29 décembre !!! et nous remercions la justice qui a bien retenu la CRUAUTE et constatons, dans les 3 audiences qui ont eu lieu, deux à Abbeville et une à Amiens que nos magistrats sont sensibles à la douleur animale !! et prennent en compte le projet toujours par le gouvernement de statut de l'animal qui reconnait l'animal comme un être sensible ! c'est déja un réconfort de voir le parquet sur cette voie attendue depuis longtemps par toutes les associations et tous les humains qui ont un coeur !!! on en a un ou on n'en pas. Si on n'a pas de place à l'intérieur pour tous ceux qui souffrent on peut être sensible à la souffrance animale et aussi à la souffrance humaine, la réciproque devrait être assurée. 

___________________________________________________

   Nous venons d'apprendre que le procés de cette lamentable affaire, qui a ému bien au delà de notre région, et même à l'étranger, aura bien lieu à Amiens, le 14 décembre 2011 à 8h30.

   Nous rappelons, l'audience du 27 mai, où le tribunal d'Abbeville s'était montré d'une grande sensibilité à la souffrance de ce pauvre chien séquestré 3 ans dans les pires conditions.

   Lors de l'audience suivante de juin ce même tribunal s'était déclaré incompétent et avait renvoyé l'affaire en correctionnelle à Amiens!!! reconnaissant ainsi la CRUAUTE et non pas seulement la maltraitance!! ce qui était une grande victoire.

   Nous remercions une fois encore les magistrats compréhensifs et leur faisons toute confiance pour un cerdict dissusif, qui fera jurisprudence et sera conforme à ce qui était prévu dans le projet hélas encore inabouti de: STATUT DE L'ANIMAL RECONNU COMME ETRE SENSIBLE.   

Voir les textes précédents sur ce blog. 

Commenter cet article

Guidé 02/01/2012 11:05


Je suis scandalisée par ce verdict insignifiant. Bien sûr, il y a des enfants malheureux, mais ce n'est pas une raison pour rester insensible à la maltraitance envers les animaux. Ce pauvre Black
n'a rien demandé. Seulement un peu d'amour.

Sylvie D. 23/11/2011 16:20


Nous serons là !!
biz .