DIEGO

Publié le par ELIANE

Article du Courrier Picard du 02-04-15.

Article du Courrier Picard du 02-04-15.

Nous avons toujours et dans tous les cas lié l'humain et l'animal sans SECTARISME sans A PRIORI. Chaque cas est unique, il faut essayer de comprendre et ne pas frapper aveuglément.

Qui a-t-il de commun entre le sadisme pour

BLACK de Ponthoile

HARLEY de Moyenneville

DIAMON de Rue

Le sadisme éhonté pour

FARCO enterré vivant à demi étranglé avec 3 trous couverts d'asticots à attendre la mort.

et DIEGO le chien squelettique? Ce n'est pas comparable.

Dans le cas de DIEGO nous avons déposé plainte contre le maître du chien non tâtoué. Celui-ci a rejeté la responsabilité sur sa compagne qu'il avait laissée seule avec le chien et le bébé de 6 mois.

Quand nous avons appris la situation de cette jeune femme seule avec un bébé à élever nous n'avons pas oublié la souffrance du chien, mais essaye de comprendre que cette jeune femme désemparée a pu "perdre les pédales" se sentir accablée et déprimer jusqu'à ne plus savoir réagir.

Nous avons considéré que notre devoir était de sauver le chien, mais pas d'accabler une autre victime

Nous n'avons donc pas insisté et avons décidé de ne pas nous constituer parties civiles, de ne rien demander.

Un avertissement nous aurait semblé suffisant.

DIEGO court des jours heureux, ça suffit c'est notre récompense.

Qu'importe ce que cela a coûté? Voir son bonheur c'est le notre et notre satisfaction morale !!!. . .

.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article