DIEGO (maltraitance)

Publié le par ELIANE

DIEGO le 10-01-14.
DIEGO le 10-01-14.

DIEGO le 10-01-14.

DIEGO le 14-12-14.
DIEGO le 14-12-14.
DIEGO le 14-12-14.

DIEGO le 14-12-14.

DIEGO le 03-12-14 enlevé pour maltraitance.
DIEGO le 03-12-14 enlevé pour maltraitance.
DIEGO le 03-12-14 enlevé pour maltraitance.
DIEGO le 03-12-14 enlevé pour maltraitance.
DIEGO le 03-12-14 enlevé pour maltraitance.

DIEGO le 03-12-14 enlevé pour maltraitance.

~~ Comment peut-on traiter une petite bête innocente de cette façon?

Peut-on considérer comme "humain" ce genre d'individu?

Comment, ou prend-il plaisir, peut-on regarder un être vivant à l'état squelettique et supporter la vue de cette souffrance.

Voyez donc ce pauvre petit chien, 10 mois maintenant!

Un chiot tout confiant sans défense qui tombe dans l'enfer, chez un être, je ne dirai même pas un homme à mes yeux ce genre d'individu n'a pas le droit au titre d'homme.

Le squelette de ce petit chien me rappelle des années douloureuses des victimes humaines de la barbarie. Je ne retirerai aucun mot.... Je suis dans une indignation pire que jamais.

Nous avons déposé plainte et irons jusqu'au bout, nous ne lacherons pas.

Cet individu a acheté ce chiot, pour en faire cadeau à sa fille...qui n'a même pas 1 an.

Il l'a fait vivre si on peut dire vivre dehors par tout les temps.Il a un emploi mais prétend ne pas avoir de quoi nourrir cette pauvre petite bête.

Alors pourquoi l'avoir achetée?

Et comme cadeau à sa fille lui montre-t-il ce petit martyr, l'éduque-t-il cette petite fille en l'apprenant à laisser un être vivant mourir de faim. Perdre ce qui fait la vie d'un jeune chien comme d'un jeune enfant?

Lui donne-t-il le gout de voir souffrir.

Si nous n'avions pas été avertis in extrémis combien de temps restait-il à vivre à ce petit martyr dans le froid de l'hiver dehors, ??

Diego est adorable de gentillesse, de reconnaissance. Il s'est jeté sur la nourriture qu'il a fallu donner en petite portions, son estomac n'aurait pu suivre son avidité. Bien installé dans un bon panier, sur un bon coussin avec une bonne couverture dans un box installé dans l'un des anciens bâtiments, bien isolé contre le froid, il n'en revient pas de ce paradis. De l'affection de bons soins, une bonne nourriture en plusieurs repas par jour, des friandises, Joyeux noël petit Diego.

Et année, 2015. un tribunal pour non pas le maître mais le tortionnaire indigne. Maintenant que le statut qui reconnaît l'animal comme un être sensible a été voté espérons en des retombées exemplaires.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article